dimanche 9 juillet 2017

Roman et un roman

J’avais écrit, il y a plus d’une année, quelques lignes sur le roman ”D’après une histoire vraie” de Delphine de Vigan, sous le titre ”Bluff honnête”. Maintenant le cinéma de Roman Polanski ”D’après une histoire vraie”, basé sur ce livre-ci, a été présenté a Cannes. Selon l’article dans le numéro récent de Suomen Kuvalehti, c’était la femme de Polanski, Emmanuelle Seigner, qui lui avait donné le livre après l’avoir reçu de son copain. Elle ne l’avait pas lu (”Je lis assez peu”) mais avait une idée que l’histoire peut être au type de Polanski.

Le cinéma, qui est catégorisé thriller, est porté par deux protagonistes, deux femmes, Emmanuelle Seigner même et Eva Green. Je m’étais demandé si le roman est un bluff transparente et honnête ou simplement une histoire des commérages sur soi-même. N’importe, semble-t-il. Le cinéma est rangée parmi les plus mauvais de Polanski. Pauvre Delphine.