vendredi 21 janvier 2011

Le poème dernier

Quand je m´asseoie a côté de toi
je ni demande ni répond, parce que tu sais déjà
qu´il ne manque aucune goutte
Je suis à la maison, j´enlève mes bottes.
Je suis légère comme une nuage.

Merja (selon Tommy Taberman)