mardi 30 avril 2013

Ekitennis 10 ans


Mercredi la semaine dernière nous avons célébré l’anniversaire de 10 ans de Eki Invitational Tennis Cup dans Talin Tenniskeskus. 

En automne de 2003 j’avait fait connaissance d’Eki. C’était par hasard ou à Tapiolan Tennispuisto ou à Esport Center. Alors Eki (Erkki Aaltonen), une fois un joueur de tennis près du top de categorie B, était déjà en retraite, moi seulement dans quelques années. Cet automne-là nous jouions doubles dans groupes variés. Pourtant Eki aimait une idée d’une plus grande société de copains jouant doubles ensemble. On savait par l’expérience qu’une telle chose doit être réalisé de facon très bien organisée. 

À partir de l’idée d’Eki un troïka, composé de Eki, Hannu Sinerma et moi, prenait la résponsabilité de développer un nouveau format, ce que nous appelons aujourd’hui Ekitennisformaatti. Les trois attributs de base: ambiance, solidarité, intérêt, que nous avons défini alors pour le format, sont toujours centrals. 

L’ambiance fait référence au sentiment d’être un membre de la famille, le sentiment que tous les joueurs doivent avoir. Nous avions réalisé qu’être invité soit la clé pour ce sentiment. Seulement les joueurs invités peuvent entrer. Ca rend être un membre de cette institution quelque chose de spéciale. À la place du nom officiel ”Eki Invitational Tennis Cup”, proposé par Hannu, on utilise souvent ”Ekitennis”. D’autre part, les joueurs invités doivent être convenables par critères comme age et niveau mais aussi par en ce qui concerne leurs facultés sociales. 

La solidarité est premièrement pour rendre toute activité automatique. On voulait éliminer la personne dont la résponsabilité serait de veiller à ce que tous les joueurs apparaissent au courts, et si non, de chercher les remplacants. Mais surtout on voulait éliminer la situation insupportable où un joueur n´apparait pas et ainsi détruit les jeux des autres. La solution est que les joueurs d’Ekitennis sont dans deux categories: les joueur réguliers qui s’engagent à arriver chaque fois sans être invité par quelqu’un, et les joueurs remplacants que le joueur régulier doit et peut inviter au cas d´être soi-même dans l’incapacité d’arriver.

L’intérêt est crée et maintenu par le suivi continuel et unique de l’activité. Je prenait la responsabilité de construire la méthode de calculer le rangement individuel des joueurs et de programmer le logiciel nécessaire. La finalité initiale du rangement était de fonctionner comme la méthode de former les paires de doubles tant que les jeux soient de force égales et que les partners soient variables. Ainsi le rangement fait possible de former les paires et leur adversaires pour le tour suivant automatiquement sur la base des résultats du tour précédant. Il a été un peu surprenant que aussi le rangement même comme une sorte de mesure de niveau du joueur individuel a été trouvé intéressant. Les résultats et le graphe des jeux suivants sont distribués aux membres chaque semaine.

Après ces dix ans on peut constater que le format fonctionne et Ekitennis est plain de vitalité. Sous le même format on joue aujourd’hui des doubles et des singles. Le nombre des joueurs réguliers dans chacun de ces deux groupes est 16 et le nombre des joueurs remplacants est au moins deux fois plus grand.